Archives pour la catégorie Communale

Savoir-faire et audace!

Voici le texte que j’ai présenté lors de la conférence de presse du 20 mars présentant les candidat-e-s Verts au Conseil communal de la Chaux-de-Fonds.

Economie, aménagement du territoire et hôpital – vers une meilleure qualité de vie

La Chaux-de-Fonds et sa voisine le Locle sont entrées au Patrimoine mondial de L’UNESCO en 2009 grâce à leur histoire singulière : celle de deux villes qui se sont développées à 1000 mètres d’altitude autour de l’industrie horlogère. Savoir-faire et audace ont été les clés du succès des Montagnes neuchâteloises, deux qualités que les Verts souhaitent remettre au centre de la politique locale. Continuer la lecture de Savoir-faire et audace!

La campagne pour les élections communales 2012 est lancée!

Réunis en Assemblée générale le 8 mars au Locle, Les Verts des Montagnes neuchâteloises ont désigné leurs candidat-e-s pour les exécutifs des 2 villes. Leur but: décrocher un siège à la Chaux-de-Fonds et au Locle.

Voici les noms des candidat-e-s qui forment deux listes équilibrées.

La Chaux-de-Fonds:

  • Nathalie Schallenberger
  • Clarence Chollet
  • Pierre-Yves Blanc
  • Olivier Ratzé
  • Olivier Walger

Le Locle:

  • André Frutschi
  • Anne-Laure Gasser
  • Miguel Perez
  • Isabelle Peruccio Sandoz
  • José Ramos.

Pour un retour des concerts au King du Lac

C’est avec un grand mécontentement que les Jeunes Vert-e-s Neuchâtel ont appris qu’une association de quartier a obtenu l’arrêt des concerts du King du Lac. Ils estiment que la vie en centre-ville comporte certaines spécificités auxquelles les riverains sont contraints de s’accommoder et qu’il n’est pas normal de priver toute une population de divertissements pour le simple confort de quelques opposants.

Vivre au centre ville est une chance considérable : proximité des commerces, des services, des infrastructures de transports publics, des lieux de vie… Mais tout ceci implique aussi quelques désavantages,  à commencer par le bruit engendré par les noctambules qui fréquentent ces quartiers animés. Nul ne l’ignore lorsqu’il s’installe en plein centre d’une cité comme Neuchâtel, lieu de distraction pour tout un bassin de population. Pourquoi, dès lors, se plaindre dès le moindre dépassement de décibels et, pire, priver de plaisir des centaines de personnes pour son simple confort personnel ?

Les Jeunes Vert-e-s estiment que tou-te citoyen-ne a le droit à une qualité de vie correcte et que les conciliations entre associations de quartier et utilisateurs de l’espace public sont extrêmement importantes. Pourtant, il est utile que chacun fasse des concessions afin de garantir les intérêts communs. Dans le cas cité, le King du Lac a consenti à certaines modifications de son installation et de son horaire afin de garantir de meilleures conditions au voisinage. Dès lors, il est maintenant temps que les riverains acceptent les petits désagréments de la vie en centre-ville et qu’ils renoncent à priver toute une population de concerts de qualité. Il en va de la sauvegarde de la vie nocturne de la ville de Neuchâtel et de son attractivité pour la population jeune, ou moins jeune, en recherche d’animations culturelles.

Ces valeurs sont défendues par les Jeunes Vert-e-s et les Verts qui espèrent que les riverains accepteront de renégocier avec les organisateurs des concerts au King du Lac afin de trouver une solution à l’amiable.