Le RER neuchâtelois pour ouvrir le champ des possibles!

Le RER neuchâtelois apportera de nombreux avantages dont je ne vais pas faire l’inventaire ici. J’aimerais cependant m’arrêter sur un point qui est moins souvent mentionné.

A la fin de mes études, il a fallu que je trouve un travail et un endroit pour m’établir si possible proche de mes amis et de ma famille, mais également de mon travail. Le marché du travail étant ce qu’il est pour les jeunes diplômés, mes recherches se sont étendues à toute la Suisse romande ainsi qu’aux régions proches de la frontière linguistique. Ne trouvant rien dans mon domaine (les sciences de l’environnement) dans le canton, j’ai été contrainte d’accepter des stages dans des cantons limitrophes. Ayant grandi dans les Montagnes, j’ai vite dû me résoudre au fait que je ne pourrais pas m’y établir : 1 heure 15 de trajet jusqu’à Lausanne et 1 heure jusqu’à Berne… impensable ! Le compromis fut donc Neuchâtel, mais à contre-cœur car j’y avais peu de connaissances.

Par la suite, j’ai eu la chance de trouver un emploi dans le Jura et de revenir m’installer à la Chaux-de-Fonds, ce que je désirais. Mais combien de jeunes trouvent un travail dans leur domaine dans le canton ? Combien sont contraints de « s’expatrier » contre leur gré car les temps de parcours en transports publics pour les villes alentours sont trop longs ou que les connexions ne sont pas assez fréquentes ?

Avec le RER neuchâtelois, il sera possible de se rendre à Berne ou Lausanne en moins d’une heure depuis la plupart des localités du canton. Cela ouvre des opportunités pour tous les jeunes (et moins jeunes) : une raison de plus d’accepter ce fabuleux projet pour les villes du Haut qui voient avec dépit leur population diminuer ou stagner depuis de nombreuses années. Mais également pour le Littoral qui sera mieux connecté aux emplois des Montagnes et des Vallées ainsi qu’à ceux des villes du Plateau.

Le RER permettra de rendre le canton attractif à toute une catégorie de la population, les jeunes en premier. Alors n’hésitez plus, votez OUI pour un canton vivant et connecté au monde moderne !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *